Phenomer

Mieux connaître le phytoplancton grâce à vos observations

Vous êtes dans :
Publié par DEMEULE <Carole.DemeuleSPAMFILTER@ifremer.fr>
Le mardi 04 mai 2021

Première détection d’eau colorée en 2021

Le 23 mars 2021 l’équipe du site d’essais du SEM/REV de l’Ecole Centrale de Nantes, structure relais Phenomer, signale une eau colorée rouge au niveau de sa plate-forme d’hydroliennes au large du Croisic. Des prélèvements sont effectués pour réaliser des observations au microscope, afin de déterminer quelle espèce de micro-algue est à l’origine de cet évènement.
Eau colorée rouge

Les observations satellites à moyenne résolution (1 km) confirment la présence d’une production primaire élevée dans l’ensemble du golfe de Gascogne. Grace à sa haute résolution spatiale (10 m) le satellite européen Sentinel-2 permet de détecter des eaux rouges au large de l’estuaire de la Loire le 22 mars 2021. D’autres images Sentinel-2 des eaux rouges, ainsi qu’un texte de présentation de la télédétection de la couleur de l’océan sont disponibles ici et .

Deux échantillons (l’un vivant, le second fixé) sont respectivement envoyés par le SEM/REV à la Station Biologique de Roscoff et au Laboratoire Ifremer de Nantes, pour détermination morphologique et décider des actions à initier pour les besoins de la recherche.

Le 26 mars 2021 le responsable de la coloration de l’eau été identifié par la station Biologique de Roscoff : un petit cilié, Mesodinium rubrum, proie favorite de la micro-algue Dinophysis, connue pour induire la toxine diarrhéique dans les coquillages. Un maintien en culture est tenté par l’unité Roscoff Culture Collection, pour contribuer à l’étude de la toxicité de Dinophysis.

Mesodinium

L’Ifremer de Nantes confirme l’observation de Roscoff à l’arrivée de l’échantillon fixé. Le taxon M. rubrum (image ci-contre) avait également été détecté au niveau des sites REPHY de suivi du phytoplancton en Loire-Atlantique (cf. le site ENVLIT d’Ifremer).

Le 27 mars, des eaux rouges sont observées en Vendée, au large de Saint-Gilles par le loueur de bateaux de Voile & Vie. 

Les Sables d'Olonne, 28 mars 2021

Le 28 mars 2021, des plaisanciers signalent une eau « rouge sang » au port des Sables d’Olonne.

Le 29 mars 2021, l’Université de Nantes échantillonne des eaux rouge sombre en Vendée. L’analyse taxonomique des échantillons par Ifremer Nantes confirme la présence de M. rubrum, accompagné d’un dinoflagellé du genre Scrippsiella.

Saint-Gilles-Croix-de-Vie, 29 mars 2021

La trace de l’eau colorée s’évanouit ensuite, peut-être poussée vers le large… ou suite à la dégradation des cellules de Mesodinium, dont le cycle de vie est assez bref.